9 conseils pour garder ses meilleurs employés !

9 conseils pour garder ses meilleurs employés !

Faire passer des entretiens d’embauche, démarcher des sites de recrutement en ligne pour publier son annonce d’emploi, faire appel à un cabinet de chasseurs de têtes… Toutes ces démarches pourraient être supprimées ou tout du moins réduites si les employeurs se concentraient plus sur comment donner envie aux employés actuels de rester au sein de l’entreprise. Le temps où nos parents ou grands-parents parents pouvaient passer toute leur carrière professionnelle au sein d’une entreprise est révolu. En France, un employé passe entre 3 à 5 ans au sein d’une même entreprise. (Source) L’enjeu est donc pour les entreprises de maximiser cette durée auprès des employés les plus performants. Nos experts Caroline Maujonnet et Emilie Burel se sont penchées sur la question : Quels sont nos 9 conseils pour garder ses meilleurs employés ?

1) Soigner l’image de l’entreprise

En effet, la bonne réputation et le prestige d’une entreprise sont les principaux arguments mis de l’avant pour attirer du personnel et aussi et surtout pour le faire rester.

2) Définir des objectifs personnalisés et précis

Une feuille de route précise est un cadre obligatoire pour donner aux employés l’envie de s’investir. Il faudra définir avec eux les objectifs à atteindre et leur donner les moyens de les obtenir.

3) Valoriser l’effort fourni

La reconnaissance du travail accompli par ses employés doit être adaptée à la culture de l’entreprise et au type d’employés. Cela doit se traduire par des actions concrètes. Il faut entamer le dialogue avec ses employés pour définir la meilleure manière de les encourager. Ainsi en reconnaissant le travail de vos employés à sa juste valeur vous créerez un sentiment de loyauté.

4) Entamer un dialogue constant avec vos meilleurs employés

Être à leur écoute, savoir comment ils se voient évoluer au sein de l’entreprise, fixer des objectifs clairs sont autant d’éléments qui vont donner à vos meilleurs employés de rester chez vous. Le dialogue et la transparence de vos actions et des leurs, vous permettront d’avoir une relation saine et une vision commune.

5) Désamorcer les conflits

Il se peut que certains de vos employés se sentent mis à l’écart par le « traitement de faveur » que vous allez prodiguer à certains de vos meilleurs employés. Ceci doit être expliqué par le dialogue. Vous devez expliquer concrètement vos standards de valorisation et pourquoi tel ou tels actions et comportements sont valorisés.

6) Une ambiance de travail agréable

Encore une fois, cela passe par le dialogue pour savoir ce que les employés attendent dans ce domaine. Le lieu de travail doit être adapté aux employés pour qu’ils s’y sentent bien et aient envie de s’y investir. Aussi, des sorties sportives ou encore des jeux comme les « escape game » sont autant de moyens simples pour fédérer les équipes et leur donner envie de travailler ensemble.

7) De la flexibilité

Permettre à ses employés d’arriver et de repartir sur des plages horaires personnalisées (plus larges que le 9h – 18h pile) ou encore leur permettre de travailler à distance sont des éléments qui ne vont pas mettre en péril la société et qui seront très appréciée par les employés. En effet, selon Jeanne Meister (consultante/influente RH) l’une des premières demandes de la génération Y est la flexibilité au travail.

8) Apprentissage : faire évoluer ses employés

Depuis Décembre 2013, l’état encourage l’apprentissage des employés avec la création du CPF (compte personnel de formation) chaque salarié y contribue à travers à son entreprise. D’une manière générale un employé accumule un crédit de 24h de formation pour une année de travail. Plus de détail sur le site officiel du gouvernement. Ainsi, en plus d’être obligatoire et favorisé par l’état, apprendre de nouveau savoir  pour ne pas se confiner à sa seule expertise métier est un besoin que les salariés ont et que l’entreprise doit prendre en compte.

9) Le salaire ne fait pas tout

En effet, le salaire est déterminant pour accepter ou non un emploi, mais il n’incitera pas à rester au sein de votre entreprise si les besoins personnels de votre employé ne sont pas pris en compte. Le salaire doit être en premier adapté au marché. Ensuite, le salaire doit s’ajuster en fonction des performances et objectifs que vous aurez fixés avec votre employé.

No Comments

Post A Comment