5 conseils pour réussir la création de son université d’entreprise

5 conseils pour réussir la création de son université d’entreprise

Aujourd’hui, nous vous présentons cinq conseils généraux à prendre en compte lors de la création de votre université d’entreprise. Bien sur, pour aller plus loin nous pouvons aussi vous accompagner de manière personnalisée. Voici comment nous procédons :

1) Analyse et diagnostic de l’existant
2) Définition des objectifs et des enjeux de l’académie à déployer
3) Définition des livrables, business plan et rétroplanning
4) Déploiement
5) Suivi et accompagnement à la montée en compétence de l’équipe interne

Plus d’informations > ici

Revenons à l’article du jour : 5 conseils pour réussir la création de votre université d’entreprise. Une université d’entreprise répond à des objectifs longs termes et est la garante de la culture de votre entreprise ainsi le premier conseil est le plus important et vous permet d’avoir des fondations solides.

 

1. Définissez une direction claire et à long terme

La première étape est évidente mais au combien nécessaire. Il s’agit de mettre à plat le plan d’action de votre université d’entreprise : vos objectifs, vos moyens humains et financiers, le fonctionnement etc. En plus de cela, il vous faudra définir « la charte de votre université ». Un document clef, qui explique à l’ensemble des collaborateurs l’intérêt de l’université et pourquoi elle se positionne de telle manière et quelles sont ses objectifs à long terme.

Par exemple, GDF Suez University est une sorte de « Think Tank interne » et n’aborde aucun sujet technique, mais uniquement des thèmes transverses : réchauffement climatique, économie d’énergie, innovation, etc. Les séminaires ont tous pour objectif sous-jacent de chercher à anticiper le futur. Ainsi, pour définir ce qu’est la GDF Suez University, les dirigeants se sont penchés sur un document clef pour en définir les piliers de fonctionnement.

 

2. Donnez-vous les moyens

Certaines entreprises ne prennent pas au sérieux les apports d’une université d’entreprise et font des essais en demi-teinte. Il est essentiel de garantir la canalisation des idées avec des moyens humains et financiers dédiés. Ainsi, il faut nommer une personne responsable du projet et lui donner les ressources nécessaires en partenariat avec les différents départements de l’entreprise. Ceci sera possible qu’après avoir défini dans le point 1 « le plan d’action » (ce que vous mettez en place pour votre université d’entreprise).

 

3. Co-créez le contenu

Le succès d’une université d’entreprise ne peut fonctionner grâce à la volonté de quelque-uns. Une université d’entreprise est le fer de lance de la culture d’entreprise. Dès lors, l’ensemble des département doivent s’approprier son fonctionnement et ses objectifs. La problématique de formation doit être définie avec les besoins des collaborateurs. Pour cela, la création des programmes de formation doit être faite en questionnant les principaux intéressés.

 

4. Faites appel aux nouvelles technologies

Nous en avions fait un article précédemment > 6 bonnes pratiques pour une université d’entreprise 2.0 . Il s’agissait dans cet article de non pas adopter les technologies pour suivre la tendance mais d’intégrer les éléments pertinents des nouvelles technologies. Nous avions essayé d’identifier 6 bonnes pratiques qui peuvent être transposables à toutes les universités d’entreprise.

 

5. Évaluez régulièrement le développement

La première année est toujours la plus difficile pour une université d’entreprise. L’engouement du début peut s’estomper avec le temps, certains acteurs peuvent ne pas être certains de leur rôle et avec le temps, les employés s’interrogeront sur l’intérêt de l’université. Ainsi, il est primordial de rester fidèle à votre vision et de rester en place malgré ces remises en question. Avec le temps, l’université pourrait devenir un véritable laboratoire à idées, permettre l’intégration de nouvelles compétences et à terme façonner l’avenir de votre entreprise.

No Comments

Post A Comment