#28 Newsletter des « Universités d’entreprise » [DOSSIER AFEST 2019] – Janvier 2020

#28 Newsletter des « Universités d’entreprise » [DOSSIER AFEST 2019] – Janvier 2020

Retrouvez notre synthèse des meilleurs articles en anglais et en français dédiée à la thématique « université d’entreprise ». Découvrez ci-dessous, notre sélection des meilleurs articles de l’année 2019 sur la thématique AFEST.

Notre sélection :

Qu’est ce que l’AFEST ?
cpformation.com (Webzine français dédié à l’actualité de la formation.) – 29/04/2019
La loi avenir professionnel, votée le 5 septembre 2018 rend désormais possible l’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail). Au préalable, il est conseillé de mettre à plat avec l’ensemble des partenaires de l’entreprise l’objectif et les moyens de l’AFEST pour établir un plan pédagogique. Ensuite, l’entreprise pourra procéder à la mise en place de l’AFEST, elle se compose d’une phase d’exercices (mise en situation) et d’une phase d’analyse/amélioration. Lors de ces deux phases le tutoré est généralement accompagné d’un référent en charge de transmettre son savoir.
>>> Lire l’article

 

L’action de formation en situation de travail (AFEST) : à privilégier ?
focusrh.com (Webzine dédié à l’actualité RH en France.) – 18/03/2019
L’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail) est plébiscitée par la loi avenir professionnel et les partenaires sociaux. Le principe est de former ses collaborateurs sur le lieu et le temps de travail. Une méthodologie est alors créée entre un référent (manager ou collaborateur possédant un savoir spécifique) et un apprenant. Aussi, les outils digitaux sont mis à contribution. L’article prend l’exemple de l’INHNI qui forme plus 50.000 employés par an et qui a créé un des premiers dispositifs digitaux AFEST. Ils ont créé 9 modules de formation sur des temps courts où les managers suivent leurs apprenants via tablettes et dispensent leurs cours de la même manière. >>> Lire l’article

 

Former par le travail in situ
usinenouvelle.com (Webzine dédié à l’actualité économique des secteurs de l’industrie.) – 13/05/2019
Sous l’accompagnement d’Opcalia Normandie (organisme paritaire collecteur agréé (OPCA)) 5 PME normandes ont formé leurs futurs collaborateurs via une AFEST (Action de Formation En Situation de Travail) avant la loi avenir. Cette action était particulièrement pertinente car le savoir-faire de ces PME est très particulier. En effet, il n’existe pas de formation disponible dans le commerce. Par exemple, la tannerie de peaux de crocodile du groupe Kering à Périers (Manche) a travaillé avec l’organisme sur la méthodologie d’apprentissage entre le tuteur et le tutoré pour aboutir à un plan d’apprentissage pertinent. Selon l’entreprise le plus important est la « grande disponibilité que nécessite l’étape de formalisation, car il faut prévoir un temps de retour d’expérience important entre le formateur et l’apprenant ». >>> Lire l’article

 

LinkedIn s’attaque à la formation professionnelle
focusrh.com (Webzine dédié à l’actualité RH en France.) – 05/07/2019
LinkedIn en plus d’être une plateforme aidant les acteurs du recrutement se veut dorénavant être un acteur de la formation. Le marché français étant actuellement en pleine croissance, ils se proposent d’accompagner la loi avenir et de proposer une offre de formation BtoC et BtoB. Ils viennent de racheter la plateforme de cours lynda.com. Selon son vice président « Learning » Mike Derezin, leur avantage sur ce marché très concurrentiel est de posséder la « donnée » via les profils linkedIn. En effet, cette « analyse des données » leur permet de créer des cours et de cibler les bons candidats avant la concurrence et de leur proposer des formations pertinentes.>>> Lire l’article

 

Quels besoins pour les médias de demain ?
frenchweb.fr (Webzine français dédié à l’actualité du numérique.) – 28/10/2019
Avec l’arrivée des nouvelles technologies (Internet, réseaux sociaux) les métiers de l’information se sont complètement métamorphosés. La nouvelle concurrence vient des internautes qui deviennent eux aussi des médias. Les journalistes doivent réussir à se transformer et à proposer des contenus adaptés aux nouveaux modes de consommation (Tablette tactile, blog, VR etc.). Ainsi la formation professionnelle de ce secteur est plus axée sur les « soft skills » permettant aux collaborateurs d’être plus moteurs et plus apte à s’autoformer. En effet, la particularité de ce secteur en pleine transformation est d’être efficace sur sa veille. >>> Lire l’article
No Comments

Post A Comment