10 questions à poser à vos employés pour évaluer leur bien-être au travail

10 questions à poser à vos employés pour évaluer leur bien-être au travail

Le bien-être peut être comparé au bonheur. C’est une notion subjective et évolutive très dépendante de l’humain. Au premier abord il parait donc difficile à évaluer et à mesurer. Néanmoins les études RH montrent que le bien-être au travail influe fortement sur la productivité, c’est donc un sujet d’intérêt qui devrait mobiliser tous les managers.

Voici les 10 questions à poser, lors de l’entretien annuel ou au détour d’une conversation, pour se faire une idée du bien-être d’un collaborateur à son poste :

Quelle ont été vos plus gros succès et difficultés cette année dans l’exécution de votre mission ?

Commencer l’entretien par cette simple question permet de poser le cadre et d’orienter la discussion dans la direction de votre interlocuteur afin de le mettre à l’aise. Si vous êtes le supérieur direct, cela permet également de confirmer que vous n’avez pas raté un événement important aux yeux de votre salarié. De manière plus générale, cela permet de confirmer les événements ayant créé de l’émotion, qu’elle soit positive ou négative, et qui ont donc eu un impact fort sur la motivation et le bien-être.
Parfois cela permet également d’identifier de possibles contraintes opérationnelles liées au matériel ou à l’environnement de travail.

Que pensez-vous de notre dernier gros succès / échec ? Ressentez-vous un sentiment d’accomplissement ?

Impliquer émotionnellement les employés permet de vérifier leur adéquation avec les valeurs d’entreprise. Ces valeurs, qu’elles soient exprimées explicitement ou non sont de puissants marqueurs identitaires et un facteur de productivité important.
Comme le disait Peter Drucker, théoricien majeur du management : « La culture d’entreprise mange la stratégie pour le petit-déjeuner ». C’est donc une question à considérer avec la plus grande importance.

Comment vous sentez-vous dans votre équipe ? Trouvez-vous votre place au sein de l’organisation ?

Cerner finement l’ambiance de travail dans l’équipe permet de dépasser la seule considération du « bien-être avec soi » de l’employé pour s’intéresser au « bien-être relationnel » du collectif. Il s’agit d’évaluer le niveau de confiance dans lequel évolue l’employé. Ce niveau de confiance peut être une question posée explicitement.

Y a-t-il une bonne communication avec votre supérieur ? Vous sentez-vous soutenu dans vos actions ?

En plus de permettre la rétro-évaluation du management, cette question peut permettre d’identifier les axes d’amélioration relatifs à la communication telle que la fréquence des réunions de cadrage.

Pensez-vous que votre travail est important ?

Cette question intéressée est également l’occasion de le rappeler : le travail fourni est toujours important. Expliciter ce fait permet de redonner de l’importance à votre employé.

Que voulez-vous faire dans 1 an ?

La formation est un vecteur important au service des managers pour améliorer le bien-être au travail. En plus de booster la productivité de manière directe, elle permet en effet aux employés d’évoluer et d’atteindre un meilleur épanouissement sur le long terme. D’où l’importance d’identifier en amont les envies d’évolution des membres de votre équipe.

Comment se passent vos trajets matin et soir ?

Prendre en compte les contraintes de vie en dehors du travail est une bonne idée, tant que cela n’empiète pas sur la vie personnelle. Le but est de déterminer si des embûches majeures freinent la mobilisation de votre salarié au travail. Le temps de transport est un facteur parmi d’autres, et il peut être à l’origine principale de problèmes de santé voir d’une démission.

Vous sentez-vous mieux aujourd’hui qu’il y a un an ?

Et oui ! L’évolution dans le temps des réponses à toutes ces questions est importante. D’où l’importance de prendre des notes écrites et de tenir à jour un dossier d’évolution personnel. L’évaluation temporelle permet également de mettre en valeur les avancées réalisées par l’entreprise et laisser entrevoir celles à venir.

De quoi avez-vous besoin ?

La libre parole fait partie de la base d’un entretien annuel. Cela va sans dire, ces questions sont à poser au moment opportun et ne doivent pas passer pour un interrogatoire, sans quoi il y a toutes les chances que la sincérité des réponses laisse à désirer. Ces questions sont véritablement destinées à évaluer le bien-être et ne se préoccupent pas de l’atteinte des objectifs qui est un sujet distinct. Dans l’idéal elles sont donc plutôt à poser en fin d’entretien.

Et si on se revoyait ?

Si l’entretien annuel est un must have de l’évaluation, il peut s’avérer payant de multiplier les opportunités de discussion hors du contexte du train-train quotidien. Plusieurs applications mobiles se sont données pour mission d’évaluer sur une base régulière le bien-être au travail (voir à ce sujet 5 applications mobiles pour évaluer le moral des salariés), c’est peut-être le bon moment pour les intégrer à votre stratégie RH.

Ces 10 questions sont des exemples à adapter selon votre niveau d’intimité et de connaissance de vos employés. L’objectif principal est bien d’évaluer la perception du cadre de travail, de l’attention portée par la hiérarchie et les collaborateurs ainsi que le plaisir retiré de la mission. C’est sur la base de ces trois critères que vous pourrez efficacement évaluer le bien-être au travail de vos employés.

No Comments

Post A Comment